jeune public

© Jean-Louis Fernandez

Little Nemo

Winsor McCay / Émilie Capliez

19 ET 20 FÉV | T900

En s’inspirant d’une célèbre bande-dessinée américaine du début du XXe siècle, Émilie Capliez crée un conte merveilleux et onirique où le théâtre côtoie les arts plastiques, le cirque et la musique. Embarquement immédiat pour le pays des songes et de tous les possibles.

La bande dessinée Little Nemo de Winsor McCay, dont les lecteur.rice.s du New York Herald pouvaient découvrir une nouvelle planche chaque semaine entre 1905 et 1926, a marqué l’histoire de la BD. Elle est encore aujourd’hui considérée comme une référence du genre. Fascinée tout autant par ses qualités graphiques que par la puissance poétique du récit des tribulations du petit Nemo, Émilie Capliez ne cherche pas ici à proposer une adaptation de cette œuvre, mais plutôt à rendre compte de la quête sans cesse interrompue et recommencée de ce petit enfant qui cherche son chemin à travers le pays des rêves. Les jeunes spectateur.rice.s découvrent ainsi l’univers si particulier et fascinant de Little Nemo, qui chaque nuit tente d’atteindre Slumberland, le pays du sommeil, mais dont les mésaventures le tirent toujours trop tôt du sommeil. Pour ajouter à l’enchantement, la metteuse en scène a convié la musique et le cirque. Avec Françoiz Breut et Stéphane Daubersy, c’est toute une palette sonore qui raconte les pages de la BD. Les timbres pluriels et charmeurs de la chanteuse inventent un conte musical aux couleurs irisées qui portent la circassienne en apesanteur sur son mât chinois. Spectacle multiple, où chaque sens est à l’affût, Little Nemo s’impose comme un incontournable voyage.

comments powered by Disqus