Info - Contexte théâtre

© Christophe Raynaud De Lage

Le jeu des ombres

Valère Novarina / Jean Bellorini

DU 6 AU 8 JAN | 20H | T900

Spectacle annulé...

Entremêlant la musique du XVIe siècle et la poésie du XXIe siècle, Jean Bellorini, nouveau directeur du Théâtre National Populaire, orchestre un voyage onirique en Enfer, là où Orphée pleure sa bien aimée…

Le travail de Jean Bellorini célèbre la puissance évocatrice du langage. Ses précédents spectacles ont généreusement fait résonner les langues de Victor Hugo, Proust, Dostoïevski ou encore Rabelais... Pour évoquer Orphée, le plus virtuose poète de la mythologie, capable de faire pleurer les rochers et de détourner le cours des fleuves par son chant, il s’est adressé à un autre poète (bien vivant celui-ci) : Valère Novarina.
Orphée, parvenu à retrouver Eurydice aux Enfers, pour la ramener dans le monde des vivants, enfreindra la condition posée par Hadès de ne pas se retourner vers elle sur leur chemin et la perdra à tout jamais…
De ce mythe d’art, d’amour et de mort, Jean Bellorini construit un spectacle délicat dans lequel la langue incandescente et organique de Novarina côtoie les accords baroques de l’opéra Orfeo de Monteverdi. Comédien.ne.s, musicien.ne.s, chanteur.se.s déploient, tout en sensibilité, cette nouvelle lecture du mythe.

Le jeu des ombres

comments powered by Disqus