DANSE Conversations
DADDY

Marion Siéfert

09 Mars ▸ 10 Mars

Durée : 2H30

+ d'informations sur le site du Cndc.

Comment s’installe un pouvoir de domination sur une enfant ? Et qu’est-ce qui dans notre société le permet ? Pour cette nouvelle création, Marion Siéfert met en scène 6 interprètes dans une partition qui mêle texte, danse, musique et jeu vidéo, afin que le théâtre puisse représenter ce que le numérique fait à nos vies.

Mara (13 ans) s’ennuie dans le petit lotissement où elle habite avec ses parents. Comme beaucoup de jeunes filles, elle rêve d’une autre vie en scrollant sur son téléphone ou en imaginant des aventures pour l’avatar qu’elle s’est créé sur un jeu de Role Play en ligne. Jusqu’au jour où Julien (27 ans) fait son apparition sur cette plateforme. Il mène la vie qui la fait rêver, il n’a pas de problèmes d’argent, voyage et surtout, il s’intéresse à elle et lui propose de l’aider à réaliser son rêve : devenir actrice.
En lui expliquant qu’aujourd’hui, le théâtre, le cinéma, c’est mort, que les gens ne voudront bientôt plus voir des acteurs et des actrices, mais des avatars, il l’entraîne dans un autre jeu, « Daddy », dont le caractère révolutionnaire tient au fait qu’on y va avec son vrai corps. Parrainée par Julien, son « daddy », Mara y devient un talent sur lequel tout le monde peut investir et se retrouve prise dans l’engrenage infernal d’un monde sans limites, où tout, jusqu’à l’abus, devient possible.
Dans la lignée du Grand Sommeil et de _jeannedark, Marion Siéfert poursuit son exploration de l’adolescence. Prolongeant ses réflexions autour des liens entre théâtre et numérique, la metteuse en scène et chorégraphe se passe cette fois-ci de tout écran. Dans Daddy, le virtuel est intégralement incarné sur scène : avatars, personnes et personnages se doublent et se confondent, tandis que le rêve d’actrice de Mara vire au cauchemar.

        

Tarif exceptionnel pour les étudiant·es :  2€
Jeudi 9 mars : Offre valable sur présentation de la carte étudiante à la billetterie du Quai (nombre de places limité)