ONPL

Le violon !

DIM 24 MARS ET LUN 25 MARS | T900

Richard Strauss / Sextuor à cordes extrait de Capriccio Wolfgang Amadeus Mozart / Concerto n°3 pour violon et orchestre - Wolfgang Amadeus Mozart / Divertimento K.136 - Richard Strauss / Métamorphoses - Renaud Capuçon, violon et direction

Lorsqu’il s’attelle à la composition du Divertimento pour cordes, Mozart n’a que seize ans, mais il est déjà un compositeur chevronné.
Trois ans plus tard, en 1775, il écrit ses cinq concertos pour violon.
Interprété par Renaud Capuçon, le 3e concerto est d’un ton très personnel, tout comme le Capriccio, testament lyrique de Strauss dont on retrouve le parfum dans la version pour sextuor écrite en guise d’ouverture et proposée dans ce programme. Version sombre du Capriccio et ultime partition symphonique du compositeur autrichien, Les Métamorphoses pour orchestre à cordes, voient le jour après la chute du 3e Reich. Conscient que le monde d’après guerre ne sera plus jamais le même, Strauss nous livre ici un éloquent Requiem sans mot.

comments powered by Disqus