ONPL

Le chant du cygne

Gustav Mahler / Symphonie n°9

VEN 19 OCT ET DIM 21 OCT | T900

Eliahu Inbal, direction
Ultime partition de Mahler, on entend souvent de la Neuvième Symphonie qu’elle est son testament. Mais le compositeur à peine âgé de cinquante ans se sentait-il près de mourir en l’écrivant ? Si l’œuvre constitue bien un adieu à la symphonie – la suivante reste inachevée – la Neuvième est une célébration de la vie, des richesses de la nature, avec la mort en filigrane.
Tout le génie de Mahler est contenu dans ce chant du cygne.

comments powered by Disqus