LE QUAI - CDN

CENTRE DRAMATIQUE NATIONAL - ANGERS PAYS DE LA LOIRE

HISTOIRE

Le Centre Dramatique National des Pays de la Loire aura bientôt trente ans. Fondé en 1986 par Claude Yersin, il est dirigé depuis 2007 par Frédéric Bélier-Garcia, au sein du Quai à Angers.

 

Cette saison,

LES ARTISTES ASSOCIÉS DU QUAI CDN poursuivent leur travail de création, formation, intervention : Quand Chloé Dabert, après deux ans d’association porte une production du Quai CDN en ouverture du Festival – In d’Avignon, Iphigénie de Jean Racine. Nous sommes heureux d’accueillir une nouvelle artiste, Silvia Costa qui présente, pour le jeune public, Poil de Carotte et crée une oeuvre pour adultes sur son illustre compatriote Cesare Pavese. Elle portera également un atelier pour professionnels et accompagnera l’artiste angevine émergente Garance Rivoal. Avant de créer à l’automne 2019 son projet actuellement en cours d’écriture, Jonathan Capdevielle accompagnera de son côté, le jeune artiste nantais Clément Pascaud et dirigera un atelier pour comédiens professionnels en partenariat avec le TU-Nantes.

TOUJOURS CRÉER, RECRÉER, ADAPTER, RÉINVENTER
Fréderic Bélier-Garcia présente deux opus contemporains : Dans la luge d’Arthur Schopenhauer de et avec Yasmina Reza : un théâtre réjouissant de nos irritations, contre le grand complot de l’existence. Et Retours (précédé de Le père de l’enfant de la mère) de Fredrik Brattberg, jeune auteur norvégien. Deux satires fiévreuses de la famille contemporaine. Cyril Teste revient au Quai pour Opening Night, librement inspiré de John Cromwell et John Cassavetes. C’est Isabelle Adjani, qui en est la funambule vibrante. La jeune création est présente dans les productions avec Prélude à la fugue : Julien Barret se saisit de la langue de Sylvain Tesson pour un voyage fascinant et mystérieux.

L’ASCENSION DE QUELQUES GRANDS PICS DU RÉPERTOIRE UNIVERSEL
Avec en provenance directe de la Cour d’honneur du Palais des Papes d’Avignon : Thyeste de Sénèque par Thomas Jolly, dont le travail a été entamé au Quai dans le cadre d’un Atelier de Formation et de Recherche. Pour la première fois au Quai : Alain Françon avec Le Misanthrope de Molière. Enfin, Alain Platel, maître flamand pour une transposition physique et visuelle sublime du Requiem de Mozart.

LES FIGURES CONTEMPORAINES DE LA COMÉDIE
Pour la première fois à Angers, l’impertinent collectif Les Chiens de Navarre qui présente Jusque dans vos bras afin de jouer et d’harceler toute notre mythologie nationale. Ervart d’Hervé Blutsch, conduit par Laurent Fréchuret et Vincent Dedienne, vient secouer l’histoire de la culture européenne. Quand Jean-Michel Ribes sonde la bonne conscience culturelle avec Sulki et Sulku – personnages en fuite de son Musée haut, musée bas. Laetitia Dosch avec HATE poursuit sa reprise de la figure du stand-up dans une proposition outrageusement incontrôlable. L’équipe du Zerep s’en prend elle à Babarman, dans un surprenant spectacle où les adultes observent les coulisses cinglantes de l’honorable histoire de Babarman réservée aux enfants.

PRÉMICES, heureuse nouveauté cette saison. Un temps fort dédié à la création émergente, aux jeunes pousses de la scène française, notamment régionale. Au programme : spectacles, présentations de projets en cours, émissions de radio…

UNE VARIETÉ DE FORMES ET D’ESTHÉTIQUES POUR LES PLUS JEUNES Pour petits et grands : de grands classiques de la littérature jeunesse réinventés (Souliers Rouges de la compagnie Les Nuits Claires, Lundi l’être à deux de la compagnie Les Mauvaises Herbes, Vilain ! du Théâtre à Cru ou Poil de Carotte de Silvia Costa), des textes contemporains (Waynak de la Compagnie Loba ou Quand j’étais petit je voterai de la compagnie The Party) et des propositions visuelles (Le Petit Bain de Johanny Bert, Ploc du Théâtre pour 2 mains), musicales (La chambre désaccordée de Marc Lainé) ou multiples (Ça dada d’Alice Laloy, Babarman du Zerep) !

CIRQUE AGILE
L’agilité de l’art du cirque nous embarque au sein des réflexions intérieures et cocasses de circassiens avec un Talk Show inédit de Gaël Santisteva, en milieu hostile drôlement esquivé par le Galactik Ensemble dans Optraken ou en milieu tragi-comique hallucinatoire avec Midnight Sun de la compagnie Oktobre. Heureux présage pour le traditionnel temps fort d’avril !

MUSIQUE EN ÉCLECTISME
Une programmation musicale aux horizons et influences des plus variés avec notamment la plus internationale songwriter, l’ultrasensible Keren Ann, des univers nouveaux venus au Quai tels le baroque avec Tafelmusik de l’Ensemble Amarillis, le lyrique avec le magistral Requiem pour L. d’Alain Platel ou le rock alternatif avec la Colonie de Vacances accueillie en partenariat avec le Chabada. Et aussi l’exubérant saxophoniste jazz Thomas de Pourquery, le casting cosmopolite de Noir Lac, l’orfèvre Babx et les mélodies intemporelles de Gabriel Fauré sublimées par quelques grands noms de la scène française pour Ici-Bas. Des voyages musicaux atypiques, ludiques ou intimistes qui mêlent esthétiques et disciplines de façon inouïe.

LE QUAI, LIEU DE VIE toujours plus hospitalier, Le Quai est le point de rencontres de différents événements fureteurs et festifs. La FabriQue propose de nouvelles conférences atypiques et ludiques pour interroger paysage urbain, crime, algorithmes, identité nationale ou figures paternelles. Le Festival Premiers Plans et Levitation qui font vibrer la ville trouvent au Quai refuge et envolée rayonnante. Notre plan artistique d’occupation des sols poursuit dès l’automne sa colonisation culturelle du toit du Quai, à travers Panoramax et celle du Forum via des événements et installations dévoilés au fil des tentations.

comments powered by Disqus